Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

samedi 29 août 2015

David Austin : les nouveautés 2015

Ah, comme il est difficile de renouveler le genre, quand on a déjà tout exploré ! N'est-ce pas, Mr Austin ?


Loin de moi l’idée de vouloir faire de la pub à outrance au célèbre hybrideur anglais (qui n’en a pas besoin), non, l’envie tout simplement de jeter un oeil sur ses dernières créations et de partager avec vous sur le sujet.

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai cédé à la tentation plusieurs fois en feuilletant chaque année ses superbes catalogues aux photos idylliques.

Avec le recul et la culture d’une douzaine de rosiers Austin, j’ai pris un peu mes distances car dans mon jardin normand, tous n’ont pas donné le meilleur d'eux-mêmes. Plusieurs ont fini unijambistes, particulièrement les variétés hybrides de rosiers anciens : Winchester Cathedral, Eglantyne, L. D. Braithwaite....

Seul le célèbre Mary Rose tire son épingle du jeu.

(ci-contre une composition de corol-evenements.com)


Winchester Cathedral

 
 Eglantyne

Mary Rose

Une seule branche pour un rosier normalement buissonnant, peut mieux faire... Ce caractère "greffé sur tige" n’était pas forcément vilain mais ce n’était pas l’effet escompté ! Les porte-greffes (rosa laxa, en l’occurence) étaient-ils inadaptés ?  Suis-je tombée sur de vilains petits canards, reflets de greffons mollassons ? Un peu des deux sans doute.
Le climat et leur culture confinée dans mon petit terrain n'ont pas dû, non plus, jouer en leur faveur...Gageons que l'air du Sud va leur faire le plus grand bien ! Scepter'd Isle offre actuellement une splendide remontée.

The Pilgrim

Une mention spéciale, tout de même, pour William Shakespeare 2000, The Pilgrim, Munstead Wood, Rosemoor, Wisley 2008... qui ont bien réussi et que j'ai conservés. De très belles créations et ils sont greffés sur rosa multiflora...

William Shakespeare 2000


                               Scepter'd Isle                                          Munstead Wood                                                                                                                                  
     
Rosemoor


 Wisley 2008


Exit entre autres L.D. Braithwaite, d'un rouge... rutilant, délicat à assortir et Abraham Darby, à la fleur superbe et parfumée mais souffrant du marsonia à répétition. C'était mon premier Austin, il a faibli le pauvre avec l'âge.

L. D. Braithwaite


Abraham Darby

Alors, que dire de la sélection des nouvelles variétés proposées cette année ?
Moins audacieuse que l’an passé; rappelez-vous ce jaune effronté de 2014...; le cru 2015 s’avère tout simplement très... classique !


Sir Walter Scott


The Ancient Mariner


Desdemona



22 commentaires:

  1. C'est avec un étonnement certain que je découvre tes déconvenues avec les rosiers de David Austin. Les rosiers de cet obtenteur qui viennent directement de sa pépinière prospèrent allègrement dans mon univers rocailleux et chaque année les touffes se parent d'une floraison prodigieuse. Le nouveau catalogue n'est pas encore arrivé dans ma boite mais à chaque saison, je le laisse séduire par une de ses dernières nouveautés.Grace à ton message, je découvre en avant première, trois nouveaux rosiers. Les deux premiers me séduisent énormément.
    belle journée, dans les jours à venir je te ferai un petit coucou de la Bretagne. J'ai besoin de changer d'air surtout qu'aujourd'hui, il est à nouveau irrespirable en Rhône Alpes. Bises jocelyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que chez toi les David Austin réussissent très bien. Mais nous avions un environnement de culture à l'opposé !!
      Preuve en est qu'il ne faut pas dire trop vite qu'une variété est à écarter. A chacun de nous de tenter, de tester.
      Je n'ai pas non plus reçu le nouveau catalogue. Cela ne devrait pas tarder.
      Profite bien de la fraîcheur bretonne. Au plaisir de te lire bientôt.
      Bises.

      Supprimer
  2. Bonjour Alix,
    Comme toi, je suis déçu par certaines créations : 'L.D Braithwaite', 'Claire Austin' font de piètres arbustes ici, 'Young Lycidas' dont les fleurs sont extraordinaires reste peu vigoureux et je songe à me séparer de ces trois-là cette année. En comparaison, 'Wollerton old Hall', 'Golden Celebration', Constance Spry' et 'Chianti' sont impressionnants de vigueur. 'Constance' se développe moyennement par rapport à d'autres jardins, mais elle est pile à la bonne taille. 'Gertrude Jekyll' fait aussi un bon arbuste... Je présume en effet que les greffes ont moins pris que sur d'autres sujets... C'est donc un résultat mitigé avec ces arbustes mais pas du côté des fleurs.
    Je ne suis pas particulièrement intéressé par les trois nouveautés annuelles. Je dirais même déçu point de vue forme et couleur... maintenant s'ils font des arbustes bien vigoureux et résistants, jackpot !
    Bon après-midi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi, pas de déception en ce qui concerne les fleurs. Ce sont les arbustes qui manquent parfois de vigueur. Je n'ai jamais eu ce souci avec les rosiers anciens et pourtant ils étaient bien dans le même environnement de culture !
      Bon week-end François. Merci de nous avoir livré avec précision ton expérience.

      Supprimer
  3. Et bien tu confirmes que l'importance du porte greffe .Jusqu'à présent je n'avais que Molineux dont je suis très satisfaite mais ne connait pas le porte greffe..Un cadeau.Tous ceux que je prend maintenat sont greffés Laxa ou canina qui s'adaptent mieux à ma terre. Je n'ai pas encore assez de recul pour les nouveaux de l'automne dernier : Lady in Shalott, William Shakespeare, Crocus Rose .Néanmoins , ils ont bien démarré pour cette première année.William a un peu de marsonnia. Tes nouveaux ne m'emballent pas vraiment. Bises Alix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. The BIG question !! : le porte-greffe.
      Avec rosa multiflora, le plant est vigoureux mais redoute le calcaire.
      Avec rosa laxa, le plant est mollasson mais s'adapte au calcaire.
      C'est un cruel dilemme de choisir entre les deux. Rosa canina offre peut-être le bon compromis.
      Bises Maryse.

      Supprimer
    2. Ah mince , je ne savais pas pour Laxa. Chez Brochet Lanvin , ils sont tous greffés Laxa .Il faudrait demander l'avis de celles qui en ont pris chez eux. Chez Thauvin, c'est Canina. Je tente un essai avec un Kordes " Mme de Maintenon" greffé Laxa. Je te tiendrai au courant. Bises

      Supprimer
  4. Ton avis m'intéresse beaucoup Alix car je connais mal les rosiers Austin je débute avec et pour le moment ne suis pas déçue mais je n'en ai que quatre, Jekkyl, Wollerton, Lichfield et Mad Marion qui me parait un peu plus chétif, et pour le moment ils se portent bien. J'attend Heathcliff dont on parle peu. Ton Rosemoor me plait beaucoup et dans les nouveaux j'aime bien le côté chrysanthème et petit cœur de Si rWalter Scott cela lui donne un air très naturel et j'avoue que le coloris de Desdemona me plait aussi. N'y a t-il pas aussi Albrington rambler ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. The Albrighton Rambler est sorti en 2013. Un très beau rosier liane, en tout cas sur photo.
      Rosemoor fait de petites fleurs adorables, peu communes mais qui fânent assez vite.
      A bientôt.

      Supprimer
  5. Salut Alix
    Dans mon jardin j'ai planté l'année dernière Molineux greffé sur canina dont je suis ravie, très vigoureux, très florifère très remontant et cette année William Shakespeare sur canina également qui semble aussi très bien parti.
    Par contre dans mon précédent jardin qui avait un sol très sableux j'avais planté Pat Austin toujours sur porte-greffe canina et celui-ci végétait complètement.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que pour les sols sableux, c'est le porte-greffe rosa multiflora qui tient le mieux la route.
      Je n'ai pas Molineux, vu seulement en fête des plantes.
      Bon dimanche à toi.

      Supprimer
  6. Bonjour Alix, dans ton jardin, ces rosiers sont quand même bien beaux. Les miens sont morts depuis longtemps, et je n'ai jamais renouvelé l'expérience !
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les photos en gros plan sont mes meilleures alliées ! Tu aurais vu mes rosiers sur une seule tige...c'était assez... surprenant !
      Belle journée.

      Supprimer
  7. Et bien ... chez moi, ce sont Mary rose et Rosemoor qui végètent ... quoique ce dernier a eu cette année une petite poussée interessante ... j'ai eu pitié d'Abraham que j'ai déplacé et qui semble avoir apprécié (je reste fan de ses belles nuances de couleurs !)...je ne suis pas spécialement attirée par les nouveautés Austin et si j'ai eu de nombreux coups de coeurs chez lui, cette année je le boude un peu !!! les catalogues de roses commencent à arriver mais je crois que lottum demeurera mon principal fournisseur car je suis vraiment contente de mes précédentes commandes ....bises chère Alix et à très vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y suis allée un peu fort avec la phrase de lancement de ce billet mais cela résume mon impression. David Austin a créé de très beaux rosiers et reste un hybrideur phare de notre siècle, cependant, d'année en année, ces roses se ressemblent toujours un peu. Un sentiment de "déjà vu".
      J'ai aussi été très contente de Lottum. Dommage pour nos fournisseurs Made in France, mais les prix sont parfois vraiment exagérés par rapport à la qualité...sans parler des erreurs d'étiquetage, n'est-ce pas...
      Plein de bises ma chère Nath ;-))

      Supprimer
  8. Je ne connaissais pas Rosemoor et je le trouve très beau.
    Chez moi, c'est la première année pour les David Austin. J'attends l'année prochaine pour voir comment ils tiennent.
    Bonne fin de weekend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mag,
      il faut que je rédige une notice sur ce Rosemoor qui m'a fait craquer moi aussi.
      Au moins, celui-ci, il change des autres créations. Cette petite pointe de rose au creux des pétales, c'est mignon tout plein !

      Supprimer
  9. Ohhhhhhh coup de coeur pour Sir Walter Scott !!!!!! ♥♥♥ bisous Alix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, dans cette série, moi, c'est Desdemona que je préfère. Je suis dans une période "blanc" !
      Bises.

      Supprimer
  10. Sir Walter Scott semble différent avec ses bouquets de petites roses. Ici dans le sable landais, les rosiers d'Austin ne se cultivent qu'au prix de nombreux apports de compost, fumier et engrais. Ces roses anglaises sont si belles... tant que j'aurai l'énergie de les cultiver, je les conserverai. Sinon les rosiers Meilland sont les plus adaptés à mon sol (multiflora).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu confirmes donc qu'il faut rosa multiflora pour les sols légers. Dans tous les cas, les roses anglaises sont des gourmandes. Mon stock de fumier de cheval fond à vue d'oeil...

      Supprimer
  11. Je suis tout à fait d'accord avec toi sur cette impression de "déjà-vu". Et pourtant, il y avait une voie à creuser avec les The Alexandra Rose ou Jaquenetta !
    On a tous connu des déceptions avec les anglais mais des valeurs sûres, il y en a beaucoup aussi.

    RépondreSupprimer