Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

lundi 2 juin 2014

Florilège de douceur

Le ciel est bien nuageux et les floraisons prennent du retard. Ce qui laisse le temps de savourer jour après jour les scènes du jardin.

L'élégante Albertine, issue d'une bouture, veille sur Ballerina.


Winchester Cathedral est d'un blanc immaculé. Il lui a fallu 3 ans pour être aussi opulente. Les anglaises aiment bien prendre leur temps. On aperçoit au fond à droite la petite Rose de Rescht.



Un duo de rosiers Portland avec Jacques Cartier et IndigoDès qu'elles sont fanées, il faut vite ôter les fleurs car elles sont si proches des futurs boutons.


Gruss an Aachen est mon coup de coeur cette année. Je ne l'ai pas taillé cet hiver. Il s'est bien étoffé et ses fleurs sont superbes.


Les boutons de Marie Curie se penchent sur le nepeta qui se penche à son tour.



Les grappes de Cardinal de Richelieu servent de remparts à Winchester Cathedral.




Blush noisette, issu aussi de bouture, a la taille d'un floribunda. Un amour de rosier, très fin, qui n'a pas peur de l'ombre.


Et pour finir Baron de Gossard, tout petit encore, qui a des boutons bien dégagés.





12 commentaires:

  1. Je suis admirative de ta belle présentation de roses bien accompagnées. Les variétés présentées ce jour sont des espèces solides qui donnent de merveilleuses fleurs. Jusqu'à présent, sur le rosier Gruss an Aachen , je n'ai pratiqué aucune taille. Je n'enlève que les fleurs fanées.
    Belle journée Jocelyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, j'ai l'impression qu'il faut avoir la main légère avec Gruss an Aachen. Moi qui adore manier le sécateur...

      Supprimer
  2. Super jolies ces roses, j'aime beaucopu Marie Curie sur son écrin de népétas. Bravo.

    RépondreSupprimer
  3. merci de ton passage , tu as de très jolies roses bien accompagnées ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Ah tu as bien fait de ne pas tailler Grüss an Aachen. Je les ai taillés cette année, les miens après trois ans de taille très légère, ils faisaient des petites pousses au bout des branches et plus rien à la base. Le résultat cette année ne sera pas extraordinaire, mais ils sont repartis. L'hiver prochain, rien.
    J'ai bien l'impression, ici aussi, que les Austin sont un peu lents à l'ancrage, mais une fois la zone critique dépassée, ils sont increvables, même sous les ancolies :)
    Bonne soirée
    A chaque rose, sa petite manie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les Austin, le porte-greffe fait vraiment la différence de vigueur. Greffés sur rosa laxa ou canina, ils sont d'une lenteur ! mais supportent le calcaire... Greffés sur rosa multiflora, ils s'épanouissent plus vite, sont plus branchus mais c'est la chlorose assurée ici. C'est dur le jardinage...

      Supprimer
  5. Mais voilà un blog bien intéressant pour moi ! Et que je vais, de ce pas, mettre dans mes favoris !
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue Brigitte ! Ravie que mes articles te plaisent ! Je suis aussi ton blog. A bientôt.

      Supprimer
  6. Je découvre aussi ton blog ( et je reviendrai ;) ...), merci pour ta visite !

    RépondreSupprimer
  7. Une belle opulence de roses !! j'envie la belle tenue de cardinal de richelieu qui chez moi s'est complètement affalé !!! une séance de sécateur aurait peut être du s'imposer un peu plus au bon moment !!! une très jolie ballade pour de belles associations de couleurs, j'aime !!

    RépondreSupprimer
  8. Ooooh cet 'indigo' ... mais pourquoi n'est til toujours pas ici, il nous le faut ;-)
    J'adore tes mises en scène végétales par le texte mais aussi par les vivaces les accompagnant
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Indigo me plaît beaucoup, je te le conseille vivement. Les roses se fanent assez vite mais il remonte illico. Je l'ai acheté chez Loubert. Fonce !

      Supprimer