Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

mercredi 12 août 2015

Alchymist

Rosier grimpant, non remontant, obtenu en Allemagne par Reimer Kordes, introduit en 1956.
Sur une volée de bois sombre, au creux d’un luxuriant feuillage vert foncé, apparaissent de grandes roses très doubles, aux pétales en quartiers, plissés à l’ancienne.


Délicatement déposées en ce sein protecteur, elles s’épanouissent le temps de juin et se fardent de pastels, jaune miel ombré de pêche et chamarré de reflets roses. Sous l’ardeur du soleil, elles finissent crème. 
Ces fleurs ne craignent pas les gouttes de pluie : elles les parfument de leur suave odeur fruitée. 

 
De bonne nature, l’arbuste est vigoureux. Il déploie toute la force des tendres et a tôt fait de lancer ses grandes cannes épineuses le long du mur de pierres.  
Insensibles aux maladies, ses feuilles sont coriaces et brillantes.



Monsieur Kordes était bien inspiré en créant ce joyau. En habile alchymiste des roses, il a savamment paré d’or ce majestueux rosier.





12 commentaires:

  1. Quelle merveille de douceur!
    Tu as le chic pour nous faire craquer...
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  2. Cette couleur est magnifique. Un peu rose un peu abricot, j'adore la première photo !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. Un rosier magnifique !! et je regrette de ne pas l'avoir choisi alors qu'il était dans la balance à l'époque avec gloire de Dijon !!! Mais tu me diras qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire non ?!! tes photos sont divines et donc la tentation plus grande encore !!! bravo, encore une fois je vais sans doute encore me laisser tenter !!!
    bises Alix la tentatrice :)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Alix,
    C'est un rosier que j'ai adoré et je l'avais planté dans mon premier jardin et je l'avais associé à Gishaine de Féligonde. Je ne l'ai pas replanté, je me demande bien pourquoi? car c'est vrai que c'est un superbe rosier. Dans mon souvenir il était plutôt sain mais je ne me rappelle pas s'il était parfumé.
    Bonne semaine.
    Bénédicte

    RépondreSupprimer
  5. Il est vraiment magnifique Alix et va rejoindre de ce pas ma whish list , grand merci à toi. Es-tu bien installée en ton nouvel eden, et nous montreras-tu bientôt ton nouveau jardin ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien installée et bichonne mes160 pots entreposés dans le jardin. Pour l'instant, rien de palpitant à montrer ! Il va bien falloir patienter plusieurs mois avant que je puisse photographier quelque chose de potable.

      Supprimer
  6. Il est superbe! J'ai un Kordes, aussi, et je suis ravie par sa vigueur. Je crois que je ne me suis pas assez interressėe à ses rosiers.
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  7. Tu as l'art de nous ensorceller avec cet Alchimist . Les rosiers Kordes sont réputés pour leur résistance aux maladies et j'en ai acquis deux l'année dernière.Mais quel dommage qu'il ne remonte pas. Il parait que ce sont les plus parfumés qui ne remontent pas .Tu confirmes ? Bises Alix et bon weekend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne confirme pas ! Mme Isaac Pereire est extrêmement parfumée et remonte. Yolande d'Aragon aussi. Je pourrais tant citer plein, des hybrides de thé Meilland, des David Austin...
      Bises Maryse.

      Supprimer
  8. bonjour à tous
    je fais une recherche sur un rosier Kordes buisson remontant (tard nous sommes le 4 novembre) observé dans le jardin de la Roseraie à Nantes. Il est étiqueté ainsi Kornicken Anjou Kordes 1989. Pouvez_vous m'en dire plus, où le trouver ...
    Eric

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Eric,
      les rosiers allemands Kordes ne sont pas faciles à trouver en France. Cette variété 'Anjou' est de plus ancienne, cela complique encore un peu plus la recherche.
      Voir avec le distributeur Globe Planter.
      Bonne chance

      Supprimer
  9. pour ceux que cela intéresserait, j ai fait des boutures en novembre de Anjou.
    Nous sommes un mois plus tard. cela a donné des boutures (3 sur 3) propres avec rapidement des yeux bien gonflés qui ne bougent presque plus, c'est normal.
    dans le même gros pot, 3 Bobby James, 3 Emmanuelle et 3 Cyrano de Bergerac qui se portent de même.
    amicalement Eric

    RépondreSupprimer