Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

mardi 10 mai 2016

Lovely bride

rosier à fleurs groupées, obtenu par Meilland, commercialisé en 2000.

sous la rosée
Une fois n'est pas coutume, je retiens l'appellation anglaise pour présenter ce ravissant rosier paysager.
Charmante Mariée, c'est tout de même plus glamour que Lovely Meilland ou Lovely Meidiland... Et ce nom lui va à ravir.
On tombe nez à nez avec ces adorables petites corolles au teint diaphane et on a tout de suite envie d'en faire un bouquet tout rond pour une jeune femme, prête à convoler.
Je suis tombée complètement par hasard sur ce rosier, en longeant une allée de centre commercial. Il faut dire que sa vocation première est de décorer en masse les jardins publics ou en haie les terre-pleins de boulevards périphériques.


Comme tout bon rosier paysager, Lovely Bride a la faveur des jardiniers communaux qui apprécient sa rusticité et sa floribondité non stop. Un coup de cisaille électrique et il repart.
Bref, un rosier "zéro souci" mais quel dommage de le réduire à cette seule utilisation ! Il porte de si mignonnes spirales rose nacré. 
photo : alena.alenkiy
Il a un charme fou et a parfaitement sa place dans le jardin d'un particulier. Ses bouquets de roses croulent sous leur poids et s'alanguissent sur cet exemple, en bordure de massif. Lovely Bride peut devenir assez volumineux, mieux vaut alors lui laisser une place de choix.
En général, je ne donne pas d'indication de hauteur car encore plus que la couleur, il s'agit d'un critère extrêmement variable, qui fluctue en fonction du climat, de la qualité du sol et... des velléités de taille du jardinier... Pour information, il est annoncé à 0,70 m de stature, dans les catalogues. Dans le Midi, il culmine à 1,30 m.

12 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord avec toi Alix, ce serait vraiment dommage de le confiner dans un rôel aux jardins publics ou autres terre-pleins, il est si romantique !

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui il est si beau, il a toute sa place dans un jardin.

    RépondreSupprimer
  3. En général ces rosiers sont sans maladie .Je dis en général car cette année , même mes Meillandécors ont des chenilles, des pucerons .Tu le vois , je suis en désamour des rosiers en ce moment et complètement découragée.Après que les chevreuils ont croqué la moitié de mes rosiers , le gel s'en est mêlé.Fragilisés, ils ont tous des maladies.Comme on dit " rosiers nourris, pas de maladie".Je n'avais pas fait de traitement préventif cette année puisque maintenant je les nourris bien.Mais l'adage ne s'est pas révélé vrai.J'étais si contente l'année passée de les voir si beaux après avoir suivi les conseils des rosomanes.Et cette année patatras! tout est remis en question.J'ai même déchiré ma liste de rosiers que je devais compléter à l'automne!!!! Finalement, tu avais raison, c'est pas mal des grands murs!!!! Bisous Alix .Je vais rêver à tes rosiers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh là, je sens notre Maryse complètement découragée ! Pas drôle ce qui t'arrive.
      Les chevreuils, c'est le gros du problème. Vive les clôtures !
      Les maladies, c'est pénible mais il n'est pas du tout trop tard pour sortir l'arsenal "anti marsonia ". Si tu ne veux pas pulvériser de produit chimique, essaye la bouillie bordelaise. Et bien sûr nourris bien et arrose bien les rosiers les plus sensibles.
      Veille à ce que les plantes ne soient pas plantées trop près les unes des autres : il faut aussi une bonne aération.
      Allez courage !
      Bises

      Supprimer
    2. Merci Alix.C'et vrai qu'on a eu du mal à pulvériser la bouillie bordelaise à cause du vent omniprésent dès qu'il fait beau.Quand il n'y a pas de vent, il pleut!!!! Mais ça y est , c'est fait depuis hier.Par contre , quand il est marqué "produit incolore qui ne marque pas" je ris bien.Les feuillages sont tout bleus! Je crois que le temps humide après cet hiver tardif a beaucoup joué en défaveur des rosiers.J'ai vu sur le blog de Siam qu'elle avait des problèmes également et ça m'a rassuré dans un sens.Pour les chevreuils, il se peut qu'on mette un fil électrifié , plus discret qu'une cloture. Nous allons étudier ça cet hiver.Je me disais également que si j'avais mis de la bouillie bordelaise plus tôt , les chevreuils ne les auraient pas grignotté.Ca doit avoir un drôle de goût , cette bouillie!!!! Bises

      Supprimer
  4. Un rosier sans soucis, sans maladie mais pas dénué de charme!
    Je le trouve plein de charme, de douceur et de finesse.
    Belle découverte!

    RépondreSupprimer
  5. Je découvre cette jolie merveille au look plein de charme et de douceur
    belle soirée

    RépondreSupprimer
  6. Et bien voilà ... j'allais fermer l'ordi lorsque j'ai tout de même ouvert ta notification dans ma boite mail et là ... je tombe sur la première image qui me dévoile une beauté alors je pianote fébrilement pour venir voir de plus près ce que je pressent comme un coup de foudre !! oui... encore un ! mais qu'il est beau ce rosier ! il a tout pour me plaire ... et je songe déjà à lui reserver une petite place !! voilà, tu as repris ton rôle de tentatrice mais ... je ne parviens pas à m'en plaindre !!! bisesssssss

    RépondreSupprimer
  7. Un rosier romantique qui mérite bien son nom!

    RépondreSupprimer
  8. Oui tu as raison ! Et puis un rosier non stop quel plaisir...
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  9. Celui-ci est planté en plusieurs exemplaires dans le jardin, je l'aime beaucoup. C'est un rosé nacré délicat. Je préfère son nom anglais aussi.

    RépondreSupprimer
  10. Effectivement il a un charme fou ce français au nom british ! un rosier féminin à souhait qui me fait penser un peu à Félicia.
    Tu pourrais lui ajouter des accompagnantes rose profond, en épis.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer