Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

dimanche 6 septembre 2015

Gloire de Ducher

hybride remontant, obtenu en 1865 par Claude Ducher, à Lyon (France).
Les DUCHER puis PERNET-DUCHER forment une dynastie de rosiéristes depuis le XIXème siècle. Ils ont grandement contribué à la renommée des roses lyonnaises en commercialisant au fil des générations des obtentions remarquables : Soleil d'or, Mme Caroline Testout, Mle Cécile Brunner....

    
       
Je suis tombée sous le charme de Gloire de Ducher, en parcourant les catalogues des rosiéristes pour ma commande de cet automne

Un arbuste peu érigé mais de grande taille, qui peut être palissé et traité ainsi en grimpant. Ses fleurs parfumées ont une teinte profonde, un pourpre violacé velouté. Comme nombre d'hybrides remontants, la seconde floraison est présentée comme bien timide mais on lui pardonnera cette faiblesse, tant il est séduisant.  
Mr Austin, homme de goût, ne s'y est pas trompé et l'a ajouté à son catalogue (photo ci-contre).

Rien ne vaut une description d'époque. Voici celle parue dans le Journal des Roses, en juillet 1881.
collection Fabien DUCHER (France)




Pour en savoir plus :  Roseraie Fabien Ducher
Credit photo : teddingtongardener.com

13 commentaires:

  1. Bonsoir Alix,
    Pour avoir cultivé 'Soleil d'Or' en Bretagne, je n'en garde pas un souvenir impérissable (en même temps, il ne fallait pas le planter en Bretagne, je suis bien d'accord, il a besoin d'avoir chaud) et 'Mme Caroline Testout', ici dans le Poitou me déçoit également. Ses fleurs sont belles mais l'arbuste, bof... Ceci étant, rien que la couleur de celui que tu nous proposes aujourd'hui me ferait bien tomber sous le charme... si j'avais une place à l'ombre à lui proposer, parce qu'avec ce coloris et notre soleil, il risquerait de griller !
    Très, très, très beau :)
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est bien le souci : comment réussir à obtenir ET à conserver un coloris pareil ?
      Le pH de la terre influence la teinte. Les coloris sont plus violacés avec un sol acide.
      Et le soleil, pourtant notre allié d'habitude, a vite fait de noircir les pétales...
      Mais c'est un beau challenge pour une telle spendeur !
      Bises François.

      Supprimer
  2. Je la trouve sublime Alix ! Merci pour cette belle découverte. Belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas ?! Un beau ténébreux comme je les aime tant.
      Bonne journée.

      Supprimer
  3. J'ai voulu le commander à l'automne dernier et il était épuisé... Tu me le remets en mémoire, je crois bien que je vais le réserver tout de suite ! C'est toi qui as pris les photos (à part celle d'Austin) ? J'avais eu du mal à en trouver, si je me souviens bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est au catalogue du rosiériste angevin " Petales-de-roses " et bien sûr chez Ducher et chez Loubert. Les photos ont été partagées sur pinterest. Celle de Jérôme Chéné est à tomber aussi !

      Supprimer
  4. C'est une pure merveille...les coloris que je préfère chez les roses !
    Bonne soirée Alix

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Alix,
    Quelle splendeur! j'adore ces teintes violacées foncées... Je ne le connaissais pas, merci de me l'avoir découvrir.
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Il est vraiment magnifique!
    Merci pour cette belle présentation.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. elle est vraiment superbe ... et dans les coloris que j'affectionne ! à voir et à revoir !! les photos sont magnifiques et tu as le chic pour faire s'allonger les listes d'envies pour l'automne !!! bisesssssssss

    RépondreSupprimer
  8. Si sa couleur se rapporte à son ramage, c'est un Phoënix ,ce rosier.Rares sont les rosiers de cette teinte si violine.Je ne savais pas que le sol pouvait influer sur les teintes.Comme pour les hydrangéas ,en somme. Bises Alix

    RépondreSupprimer
  9. Tu veux que je te dise ? le charme des anciennes est inégalable, même chez les anglaises. Ce Ducher est vraiment beau et l'on s'en fiche si la remontée est plus timide, l'important est de pouvoir contempler la rose du printemps à l'automne, merci d'avoir remis ce beau rosier à l'honneur, il se fait rare sur les blogs ou facebook. A bientôt.

    RépondreSupprimer
  10. Cette variété qui n'est pas présente dans mon univers est un beau rosier comme un grand nombre d'hybride remontant au caractère bien trempé et aux charmes indéniables. Je te souhaite de trouver en lui toutes les qualités que tu recherches.
    Belle soirée, bises

    RépondreSupprimer