Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

lundi 30 juin 2014

Scènes de charme

Pas de long discours aujourd'hui mais un pêle-mêle de couleurs douces qui ont éclairé le jardin à la mi-juin.

Le tendre Pierre de Ronsard que je mène en buisson. Une valeur sûre très photogénique.



En compagnie de Chantal Mérieux à l'arrière et du gallique Belle sans flatterie en premier plan.



Nous les retrouvons avec en bas à droite la rose gallique Belle de Crécy.



Un détour vers cette vieille dame d'Albertine, nonchalante mais très piquante.



En clair obscur, c'est joli aussi.



On lève les yeux pour découvrir Veilchenblau, retrouvé et bouturé dans un vieux jardin d'enfance.



Comment se passer des rosiers anciens avec leur feuillage si beau et sain ?



Le ténébreux Nuit de Chine attend son heure de gloire. Les boutons les plus foncés du jardin.



La blancheur de Little white Pet tout bébé devant le Portland Jacques Cartier.




Vue d'ensemble : les fleurs simples mais grandes d'Astronomia en compagnie de géraniums vivaces et d'un erigeron glaucus et devant Eglantyne, qui n'a plus qu'une seule branche... 

Ah ces anglaises...Belles mais capricieuses !




8 commentaires:

  1. Un très beau camaïeux de roses roses ! Le clair obscur est divin. Ici, le feuillage des anciens n'est pas exempt de maladies, en serait-ce le climat breton la raison ou un manque de nourriture ou encore le porte-greffe peu opportun car toutes viennent de chez le même pépiniériste ? Veilchenblau est une merveille dont je ne saurai me passer, au parfum si rafraichissant qu'on s'en enivrerait à longueur de journée ! Nuit de Chine est bien beau. Belle journée Alix, ce matin il pleut, dansons sous la pluie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maryline,
      En Bretagne, ton sol est acide, n'est-ce pas ? Je crois que c'est rosa multiflora le plus adapté comme porte-greffe. C'est la spécialité des rosiéristes angevins. Essaye les producteurs de Doué-la-Fontaine (49) !

      Supprimer
  2. A force de le voir si beau ailleurs, je vais finir par penser que Pierre Ronsard me déteste !!! Quand à mon Veilchenblau, je lui accorde le bénéfice du doute car il est encore tout jeune ...et je pense que je deviens parano car chez moi les feuillages des rosiers anciens ne sont pas exempts de maladies ...une rébellion généralisée ?!! Nuit de chine me fait rêver ... peut être bien une future acquisition !!!
    bonne soirée Alix et merci pour les jolies photos de tes belles ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nathalie,
      en fait, j'ai 2 Pierre de Ronsard. Et le premier, chétif (mais il est à mi-ombre) ne fleurit que maintenant ! Ils ont mis du temps pour s'installer et ne refleurissent pas. Pierre est charmant mais veut du soleil...
      Nuit de Chine, en revanche, est plus facile. Un rouge grenat presque framboise. C'est un bel allemand que l'on trouve aussi sous son nom originel "Astrid Gräfin von Hardenberg". Je te le conseille !

      Supprimer
  3. Oh oui ! Qu'l est beau ce Pierre de Ronsard ! Mais très capricieux chez moi. Je l'aimais tant que j'en ai planté un deuxième car je n'étais pas totalement satisfaite de l'évolution du premier, me reprochant de ne peut-être pas l' avoir suffisamment bien planté. Hé bien non ! Le deuxième n'est pas davantage épanoui ! Ou alors il leurs faut beaucoup de temps pour s'installer ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Brigitte,
      et bien, Pierre de Ronsard se ligue donc contre nous toutes ! C'est la malédiction des gens du Nord !

      Supprimer
  4. De belles associations, ces rosiers sont bien mis en valeur, ce que je sais pas encore bien faire.
    Bonne journée, Caroline

    RépondreSupprimer
  5. J'adore me promener dans ton jardin au milieu de ces belles roses! Mon Pierre de Ronsard est cette année trés malingre;je le trouve capricieux,certaines années ,une vraie corne d'abondance et certaines autres,il fait des chichis; bon, c'est vrai que, planté il y a longtemps, je ne savais pas que ma terre calcaire demandait un porte greffe canina ou laxa, depuis j'ai appris et je fais attention à chaque nouvelle commande; néanmoins, je l'aime quand même pour sa forme et son romantisme. Bonne semaine

    RépondreSupprimer